3 indispensables pour photographier un mariage sous la pluie

La météo est vraiment l’un des seuls paramètres que l’on ne peut pas contrôler le jour d’un mariage : s’il fait une chaleur extrême ou s’il pleut sans s’arrêter, on ne peut rien y changer. Il faut faire avec et trouver comment s’en sortir sans imposer à nos mariés de faire un malaise à cause de la chaleur ou de finir trempés s’il pleut sans interruption.


Il arrive très souvent que les couples de futurs mariés que nous rencontrons nous posent ces questions :

- Que se passe-t-il s’il pleut le jour de notre mariage ?

- Est-ce qu’on peut quand même faire des photos sous la pluie ?

- Est-ce que les photos seront belles quand même ?


Bien sûr, nous les rassurons toujours sur la faisabilité des photos, même s’il pleut. En plus de 150 mariages, il n’y a eu qu’un seul et unique mariage (c’était une vraie tempête le jour de leur mariage !) pour lequel nous avons dû reprogrammer une séance de photos de couple. Pour les 149+ autres, nous avons toujours trouvé une solution, il y a toujours eu des éclaircies.


La question est : et vous ? Est-ce que vous seriez prêts si vous deviez photographier demain un mariage sous la pluie ? Est-ce que vous avez pensé à comment protéger vos boîtiers et votre matériel ? Et à comment garder votre couple de mariés au sec, tout en utilisant la lumière naturelle extérieure ?





Il faut TOUJOURS être prêt à photographier un mariage sous la pluie, la pluie s’invite parfois alors qu’elle n’était pas prévue du tout ! Je me souviens d’un mariage où nous étions en duo photo-vidéo avec Pierre. C’était à la fin du mois de Juin, en plein été, et le temps était radieux. Les prévisions annonçaient une journée sans la moindre goutte de pluie.


Mais, au moment même de l’échange des vœux (c’était une cérémonie en extérieur), le ciel s’est couvert, le vent s’est levé et la pluie a commencé à tomber. D’abord, il ne s’agissait que de quelques gouttes. Puis, ça s’est intensifié… Pour la petite anecdote, la cérémonie n’a pas été interrompue. Les mariés ont échangé leurs vœux, les alliances, puis ont fait leur sortie de cérémonie sous la tempête, couverts par les parapluies de leurs invités. Moralité : l’amour triomphe de tout, même d’une pluie torrentielle.


Autant vous dire que nous avons tous fini TREMPES : les mariés, les invités et… nous bien sûr – et notre matériel.


Je revois encore Pierre en train de couvrir ses caméras avec ses vestes, un adorable invité venant lui prêter main forte et l’abriter à l’aide de son parapluie.

Nous avons bien sûr plusieurs équipements qui nous permettent de nous protéger de la pluie (nous allons vous en parler tout de suite), mais dans ce cas précis, tout était dans notre voiture puisque le temps était radieux – et nous n’allions pas retourner à la voiture en plein milieu de la cérémonie pour aller chercher les parapluies, etc…


Leçon apprise : mettre tout le matériel « pluie » dans le sac que l’on garde avec nous à tout moment, parce qu’une averse peut arriver plus vite qu’on ne le croit.




Voici notre liste de 3 indispensables à prévoir pour photographier un mariage sous la pluie :


Même si nos boitiers sont tropicalisés, ce n’est jamais très prudent de les utiliser sous une pluie battante. Ces petites housses ne prennent pas énormément de place dans le sac et peuvent nous dépanner à tout moment. Ce n’est pas très joli, il y a un petit côté « sac poubelle » ou « K-way », mais au moins, le matériel est protégé.


Nous avons toujours un parapluie transparent dans notre voiture, pour les mariés. Si on l’utilise, ce sera majoritairement pour les photos de couple.

Pourquoi transparent ? D’abord, parce que cela permet de ne pas introduire de couleur supplémentaire dans la photo finale, d’apercevoir le paysage ou l’arrière-plan derrière les mariés lors des photos de couple. On évite ainsi d’avoir un élément supplémentaire qui détourne totalement l’attention. Evidemment, le parapluie est présent, mais il ne va pas gâcher la photo avec une couleur criarde.

Ensuite, parce que cela va éviter de modifier la couleur de peau de vos mariés. Si vous utilisez un parapluie coloré, cette couleur va forcément se refléter sur la peau des mariés, ce qui ne sera pas joli et/ou un vrai défi à retirer en post-production.

Et enfin, parce qu’il va laisser passer plus de lumière qu’un parapluie en tissus opaque. Quand on photographie à la lumière naturelle, le principe est que plus on a de lumière, plus on est heureux ! Donc, laissons passer le plus de lumière possible !

D’ailleurs, il faudrait qu’on pense à investir dans quelques parapluies supplémentaires pour les photos de groupes sous la pluie (même si ça n’est finalement jamais arrivé pour l’instant).


  • Un sac photo waterproof

Dans le même esprit que les housses pour vos boitiers, pensez à l’aspect waterproof de votre sac photo lorsque vous le choisissez. Il serait vraiment dommage que votre matériel prenne l’eau dans votre sac alors que vous êtes en train de photographier la cérémonie.


  • BONUS : une veste et un parapluie pour vous

S’il pleut vraiment beaucoup, il peut être bien que vous ayez une veste et/ou un parapluie pour vous couvrir le temps des photos en extérieur (ou alors, espérez qu’un adorable invité tienne le parapluie au-dessus de vous lorsque vous travaillez).



Si cet article vous a intéressé, retrouvez tous nos articles pour les photographes de notre blog.

Nous proposons aussi des formations pour photographe de mariage débutant, si vous voulez en savoir plus, c'est par ici.

Prêts à en voir plus ? 

DÉCOUVRIR D'AUTRES ARTICLES DU BLOG

ACCUEIL  |  A PROPOS  |  INFOS  |  PORTFOLIO  |  PHOTO  |  VIDÉO  |  BORNE PHOTO  |  BLOG  |  FAQ  |  CONSEILS & ASTUCES  |  STUDIO  |  PARTENAIRES  |  CONTACT  |  BONS CADEAUX

  • Instagram
  • Facebook
  • Pinterest

Pierre & Julia

Duo photo vidéo mariage

Téléphone : +33 (0)7 49 49 10 07 

(numéro réservé à nos clients et aux couples souhaitant nous contacter, aucun démarchage accepté.)